Papillomavirus Humain (HPV) Et Essai

Bulletin WHEC pratiques cliniques et de lignes directrices pour la gestion des fournisseurs de soins de santé. Subvention à l'éducation fournie par la santé de la femme et de l'Education Center (WHEC).

Les réussites récentes dans cancer filtrant cervical furent basai sur à de reconnaître des cellules hangar de cancer cervical et ses devanciers le développement de critères de morphologic pour. Cependant, notre capacité à administre cervical des maladies effectivement s'a été limité by incomplet comprenant du pathogenesis et de la biologie de cervical neoplasia. La reconnaissance ça humain (HPV) de de de papillomavirus cause cervical neoplasia suggére qu'améliorai screening et la gérance des stratégies ça refléte la biologie et du comportement de HPV des infections pouvez être possible.

Le but de ce document est essai et régions de recherche continue pour réviser la structure et biologie de HPVs et résumer les demandes impartiales de HPV être discuté.

De la biologie d'Infection de HPV:

Human papillomaviruses are epitheliotropic, circular, double-stranded DNA viruses containing about 8000 base pair. Sur 70 caractères de HPV a été caractérisé, de qui autrement que 20 infecte femelle génital tract. Caractères de HPV génital sont classifiés le risque aussi bas ou haut basa sur qu'ils se sont normalement associés sur carcinoma invasive cervical. Le risque bas tape, HPV-6,11, 42, 43, 44 such as et others fortement sommes associés sur condyloma acuminate et sommes rare dans (LSIL) de lésions de intraepithelial de squamous d'échelon bas. Ces virus sont trouvés infrequently dans haut échelon squamous intraepithelial des lésions (HSIL) et ne sommes presque jamais trouvés solitairement dans carcinoma. Haut risque HPV tape, y compris HPV-16,18, 31, 33, 35, 39, 45, 51, 52, 56, 58, 68 et others sommes trouvés normalement dans LSIL both et HSIL et représente la majorité de HPV tape trouvé dans carcinoma invasive. À qualifier un HPV aussi distinctif tape, qu'un virus doit être cloned et less doit manifester 90 % séquence D'ADN l'identité sur loci spécifique sous le genome (1) de HPV que su HPV des caractères à trois.

papillomaviruses humain, de like autres virus, ne are unable to pas indépendemment reproduis ADN their own. L'achèvement de la vie de HPV cycle Thus, requiert l'hôte à d'infecter des cellules le mécanisme métabolique de. Infection de HPV s'est initiée dans le epithelial basal marcotte, qui contient mitotically actif des cellules ça remplace mûr senescent des cellules verse de la surface (2). Le tendeur basal est touché, vraisemblablement, microscopique mucosal des défauts. Des cellules Infected basal contiennent 20 à 100 copies de HPV de episomal ADN. De l'expression des gènes tardifs viraux arrive dans cellules ayant pour résultat la production de capsid (couvrant) mûres, de squamous protides et total virus des particules. au niveau léger, microscopique ça du procédé correspond à LSIL (CIN j'et koilocytotic atypia). Dans nombreux carcinomas, HPV ADN replication n'est pas complètement episomal. De l'intégration de HPV ADN dans humain l'hôte ADN pouvez représenter crucial étape dans cervical carcinogenesis, particulièrement le développement de invasiveness.

Détection de HPV

HPV contrôlant récemment des méthodes a été révisé. La majorité de HPV contrôle dépister HPV ADN. De l'identification de transcripts de mRNA de HPV est intérêt, mais détection de RNA de grande recherche requires special des procédures car RNase est omniprésent dans l'environnement. HPV essai de D'ADN peut être accompli dessus récemment, congelé ou fixe des cellules ou du tissu. La sensibilité est réduite dedans généralement réparé des spécimens au compte de perte d'intégrité D'ADN. Des cellules pour le HPV contrôlant peuvent être obtenues by via lavage ou brossant, écouvillonnant, ou scrapping le cervix. Ces stratégies Each of a ses proponents, mais résultats utilisant ces méthodes de collection sont similaires. Un égard majeur in contrôlant gynecologic des spécimens est ça sur 20 différent HPV des caractères infecte le cervix. Partant, contrôle que HPV emploie du caractère trop few que des sondes spécifiques ne dépisteront pas un pourcentage considérable d'infections. De la dérobade de spécimen à contamination de spécimen dans la clinique et le laboratoire est essentiel d'éviter positif faux des résultats. Cette est un problème critique quand techniques d'amplification PCR such as sommes employés (3).

Hybridation sudiste: que c'est la référence de la méthode pour le HPV tapant. Quand appliquai à cette technique récemment matérielle est hautement délicat ; in répara du matériau, que la sensibilité est réduite. Dans hybridation Sudiste, ADN extra d'échantillons cellulaires s'est clivé sur de la restriction des enzymes reconnaissant spécifique ADN des séquences. C'est une procédure requiring les jours plusieurs pour accomplir nécessiter l'usage de matériau radioactif pour la sensibilité optimale et complexe ouvrière intensive. Dimension petit d'échantillon et fixation peuvent réduire fiabilité et sensibilité. Since the DNA is extracted from the material, it is unclear which of the cells in the sample the source of the HPV DNA detected is; no tissue localization is possible with this method. Hybridation sudiste fournit cependant aussi la sensibilité adéquate pour la détection de HPV dans SILs et carcinomas et permis HPV spécifique dactylo. Des sondes spécifiques fournissent que des données supérieures tapant compared to blot hybridation (4) que L'ADN rayant des motifs résultant de electrophoresis et les signaux qui sont obtenus sur caractère obtint sur point.

Hybridation de Tache: de point que Ça well est sise large analysant des chiffres de spécimens fraîche. Des taches D'ADN denatured qui est chargé sur filtres ou adhérents sont contrôlées sur HPV tape specific ADN ou RNA sondes. Le matériau n'est pas digéré sur endonucleases de restriction ou electrophoresed. L'information obtint rayer des motifs est indisponible, et haut arrière-plan relata à non l'adhérence spécifique de sondes au filtre pouvez limiter de l'interprétariat. Radiolabeling ou méthodes enzymatic de détection peuvent être utilisées. La simplicité de la procédure facilite essai de nombreux échantillons sur-le-champ et résultats de yields sous deux jours (5).

Hybridation que In Situ: Ça combine de la détection de HPV des acides nucléiques sur morphologie, thus permettant la localisation de HPV de l'infection à spécifique des cellules ou des tissus. Fiable in situ hybridation kits sommes commercialement disponibles pour l'usage impartial. Détection de signal est accomplie en utilisant either (à) un système de biotin de avidin similar to qui employé dans procédures de immunoperoxidase ou (b) radiolabled sonde. De l'usage de biotin sonde fournit fait pour résultat évite logistical des problèmes relatés au maniement de radioactif matériel (6) qu'un jour au lieu que quatre, permet en-dessus l'entrepôt de sondes pour à un année, et. La sensibilité de in situ hybridation est less cell que de techniques blotting sur détection dans l'éventail de HPV de 1-20ça copie. Ce niveau de sensibilité est utile dans des études de SIL, mais quelque carcinomas pouvez contenir trop peu viral des copies pour de la détection, et la majorité de HPV des infections dans cytologically des sujets normaux cannot être identifié. In addition, multiples coulisses sont required de contrôler sur de multiples sondes et réglages.

Capture: bâtarde que c'est HPV à encore concerté liquide basa contrôler que permet rapid détection et quantitation de HPV ADN dans grand chiffre d'échantillons. Dans cytologie, cette technique a été utilisée essentiellement pour contrôler exfolié à de suspendre dans ViraPap des cellules tampon (Digene Diagnostic) et autre liquide des tampons. L'échantillon D'ADN dénaturé ultérieurement est mélangé sur des cocktails de 14 du caractère spécifique HPV RNA des sondes dans un microtiter plateau. Le wells dans which la réaction arrive sommes enrobés sur un anticorps ça lie ADN RNA des hybrides. L'introduction récente d'un genomic peut sonder pour pouvez mesurer à pouvez de permettre le calcul du ratio du montant de caractère L'ADN total cellulaire dans le spécimen specific HPV ADN à totaliser thus à de fournir une mesure voyoue de chargement viral ADN cellulaire dans l'échantillon,, Résulte si essai de Capture Bâtarde transparaît à de correspondre à de contrôle tache such as Sudiste le testament sur HPV conventionnel marchandise parmi et intra laboratoire reproducibility et. L'épreuve est rapide, et sonde reconnaître tout majeur pathogenic HPV tape qu'infecte le tract femelle génital. L'épreuve est somewhat less délicate que PCR et est prone à rare sporadique faux positif des résultats (7). FDA approuva à d'est Capture Bâtarde II épreuve pour risque HPV épreuve.

Polymerase Enchaîne Réaction (PCR): que ce n'est pas un HPV technique, de détection D'ADN mais plutôt une méthode pour L'ADN amplifiant particulièrement qui peut être puis contrôlé pour la présence de HPV ADN utilisant tache Sudiste, tache, ou autre technique le point. À cause d'amplification, D'ADN PCR pouvez peu dépister comme un copie de HPV à un million cellules. Dans PCR, un apprêt D'ADN met fait l'habitude d'initier multiple des tournées de séquence replication spécifique D'ADN. PCR-based HPV tests are especially important in epidemiologic studies and clinical studies of older women in which detection of low-level infection in normal subjects is important. The added sensitivity of PCR-based methods is less advantageous in studies of prevalent cervical neoplasia because most HPV-related lesions contain enough viral copies to be detected without amplification (8).

HPV Contrôlant pour Améliorer Pathologic Diagnostic et Gérance : Impartiale des Stratégies

Dans 1996 l'Institute de Cancer National commença un jugement éventuel de randomized trois gérance comparant des stratégies pour les femmes sur cytologie cervicale des compte-rendus transparaissant cellules atypiques de squamous de (ASCUS) de signification indéterminée et LSIL (9). Les patients furent des randomized dans une cytologie conservatrice de (reprise que chaque 6 mois ne combinent, qu'un colposcopy colposcopy (immédiat de tous patients) un essai de (HPV de triage group et secondaire pour les caractères de HPV su pour placer une femme à haut risque pour le cancer) group. Le bras de LSIL fut fermé quand ça fut tôt déterminé que plus grand que 80 % des femmes sur LSIL des résultats fûtes des HVP positif. La recommandation du ASCUS/LSIL ou Triage Étudie (ALTAS) du jugement est ça HPV essai n'est pas utile pour des femmes sur LSIL résultats d'épreuve. Le bras de ASCUS du jugement de ALTS a été parachevé, et les résultats furent inclus dans le compte-rendu de la Société Américaine de Colposcopy et Pathologie Cervicale (ASCCP) Conférence (10) de Consensus. La recommandation de la conférence de consensus fut qui l'une cytologie de (reprise de stratégies trois de gérance [répéta le mois de 4-6à intervalles à deux aucun consécutif "négatif pour la lésion de intraepithelial ou malignité" résultats sommes obtenus,] (b) colposcopy immédiat, ou (c) HPV triage est une approche acceptable pour la gérance de patients sur cytologie de ASCUS.

triage utilisant HPV essai secondaire est recommandé l'aussi préféré quand stratégie liquide basai des préparations furent utilisés pour cervical cytologie ou quand Sté de la collection pour HPV essai D'ADN fut fait. Si l'épreuve de HPV résulte est négatif. Répéter cytologie pour 12 mois n'est pas nécessaire. Si c'est positif, le patient devrait avoir colposcopy. Si le compte-rendu de cytologie originale fut ASC H (atypique squamous des cellules, cannot de la règle out HSIL,) patient devrait subir colposcopy sans HPV essai. Des algorithmes décrivant ces ASCCP recommanda la gérance des stratégies sommes disponible (11).

Des femmes enceintes sur ASCUS ou ASC H cytologie résulte ne require pas la gérance différente. Femmes de Postmenopausal sur ASUS peuvent avoir reprise cytologic estimation après traitement sur un oestrogène topique si there a contraindication. Si le résultat est encore ASCUS, colposcopy est suggéré. Femmes de Immunocompromised sur anomalie quelconque de cytologie devraient subir colposcopy (12).

Résumé:

La reconnaissance du rôle central de HPV dans neoplasia cervical peut avoir des implications immédiates pour le diagnostic et traitement de maladie cervicale. Si essai de HPV prouve le Pap pour être objectivement utile, traditionnel smear pouvez être accru par un nouveau de l'approche ça combinerais cytologic screening sur auxiliaire essai de des échantillons. C'est vraisemblable cette méthodes de collection cervicale de cytologie et interprétariat continueront à pour se transformer in the future. Ça sera nécessaire pour les cliniciens pour rester informai le nouveau pour accéder l'à-propos de leur usage dans leurs pratiques individuelles de technologies et. Actuellement, HPV ADN essai est examiné aussi un screening outil pour la détection de des femmes sur CIN in développant des pays où des installations capable à interpréte cytologie cervicale sommes en train de manquer. Toutes femmes sur de hauts résultats risk positifs seraient envoyées pour le colposcopy. Cette approche est unlikely à jamais être utile dans des pays où cervical cytologie screening déjà bien est établi au compte du coût de seul HPV épreuve et le high la prédominance de HPV, especially dans femmes plus jeune que 30 années.

Références:

  1. Cervical cytology screening. ACOG Technology Assessment in Obstetrics and Gynecology No. 2. American College of Obstetricians and Gynecologists. Obstet Gynecol 2002;100:1423-7
  2. Dunne EF, Unger ER, Sternberg M et al. Prevalence of HPV infection among females in the United States. JAMA 2007;297:813-819
  3. Human papillomavirus testing for triage of women with cytologic evidence of low-grade squamous intraepithelial lesions: baseline data from a randomized trial. The Atypical Squamous Cells of Undermined Significance/ Low-grade Intraepithelial Lesions Triage Study (ALTS) Group. J Natl Cancer Inst 2000;92:397-402
  4. Kuhn L, Denny L, et al. Human papillomavirus DNA testing for cervical cancer screening in low-resource settings. J Natl Cancer Inst 2000;92:818-25
  5. Wright TC Jr, Cox JT et al. Consensus Guidelines for the management of women with cervical cytological abnormalities. JAMA 2002;287:2120-9
  6. Gravitt PE, Peyton CL, Alessi TQ et al. Improved amplification of genital human papillomaviruses. J Clin Microbiol 2000;38:357-361
  7. Centers for Disease Control and Prevention. Genital HPV Infection Fact Sheet. Rockville MD: CDC National Prevention Information Network; 2004
  8. World Health Organization (WHO) Initiative for Vaccine Research. Human Papilloma Infection and Cervical Cancer. Geneva, Switzerland: WHO; 2008. http://www.who.int/vaccine_research/diseases/hpv/en/ Accesses May 10, 2008
  9. Bonnez W. Papillomavirus, In: Richman DD, Whitley RJ, Hayden FJ, eds. Clinical Virology. 2nd ed. Washington, DC: American Society for Microbiology Press; 2002:557-596
  10. Stoler MH, Sciffman M. Interobserver reproducibility of cervical cytologic and Histologic interpretations: realistic estimates from the ASCUS-LSIL Triage Study. JAMA 2001;285:1500-5
  11. Braaten KP, Laufer MR. Human papillomavirus (HPV), HPV-related Disease, and the HPV vaccine. Rev Obstet Gynecol 2008;1(1):2-10
  12. Kahn JA, Rosenthal SL, Jin Y et al. Rates of human papillomavirus vaccination, attitudes about vaccination, and human papillomavirus prevalence in young women. Obstet Gynecol 2008;111:1103-1110

© Le Centre pour la Santé et Éducation des Femmes